Après plusieurs mois en bêta privée, GigJam, le service collaboratif de Microsoft passe en bêta ouverte mais seulement sur invitation pour le moment. Au regard des démonstrations publiques et des retours de la communauté bêta, le bébé de Microsoft s’annonce sous les meilleurs auspices tant les promesses annoncées semblent tenues.

Labo collaboratif

Pensé pour faciliter le travail collaboratif et le rendre plus rapide, GigJam donne la possibilité aux employés, fournisseurs et entrepreneurs se situant à la fois dans et hors l’entreprise de travailler en commun dans un espace sécurisé. Le principe est simple et bien pensé : il suffit en effet de lancer un Gig et de sélectionner les données utiles au projet qui s’affichent ensuite sous forme de carte. En outre, GigJam permet en raison de sa compatibilité avec Microsoft, d’utiliser les données issues de tous un tas de services : Word, Excel, Outlook, Dropbox, Salesforce… Mais la vraie plus-value de GigJam réside dans le fait que certaines données peuvent être masquées et d’autres mises en avant. Il est également possible de déterminer quel destinataire aura accès aux informations à la manière des mentions CC et CCI sur les mails.

Image of businessman pointing at document in touchpad while interacting with his partner at meeting

Extrêmement pratique, GigJam apporte des fonctionnalités aussi intéressantes que pertinentes et pousse le travail collaboratif à son paroxysme en nous permettant de déterminer les moindres détails : les droits d’accès, les parties d’un document que l’on souhaite rendre visibles, celles que nous voulons masquées, le tout dans un espace parfaitement sécurisé.