Alors que sa première mise à jour surnommée Anniversary vient à peine de voir le jour, Microsoft a annoncé il y a quelques jours de cela l’arrivée d’une nouvelle mise à jour. Appelée Redstone 2, cette dernière était pour le moins inattendue et interroge donc quant à sa pertinence. Et pourtant, à y regarder de plus près, nous constatons qu’il s’agit d’une version préparatoire à une future mise à jour qui vise davantage à tenir sous tension les utilisateurs de Windows 10. Explications.

Heu, c’est vraiment une mise à jour ?

Soyons clair, la mise à jour Redstone 2 est pour l’instant vide ou presque. Et cela n’a rien d’étonnant au regard de la politique récente de Microsoft en matière de mise à jour. La firme de Redmond a en effet changé son fusil d’épaule et compte proposer des mises à jour progressives. Dans l’état actuel des choses, Redstone 2 tient donc davantage du réceptacle vide que l’on aurait aménagé en vue de prochaines arrivées ! Cette première constatation est renforcée par la seule nouveauté annoncée par Microsoft : l’apparition d’un affichage dans l’explorateur de fichier qui permet à l’utilisateur d’être constamment tenu au courant des mises à jour et autres nouveautés. Une sorte de calendrier de la mise à jour Redstone 2 qui annonce les futurs changements. Cette façon de procéder peut rappeler la tendance massive que nous constatons dans le jeu vidéo : de plus en plus d’éditeurs sortent leur jeu en annonçant, dès sa commercialisation, un calendrier pour les extensions dudit jeu, comme le dernier Star Wars (Battlefront) par exemple..

Calendar Planning

Astucieuse, la firme de Redmond parle de mise à jour pour ce qui, dans le fond, reste un calendrier qui annonce les futures mises à jour. Pertinente, cette façon de procéder permet de garder les utilisateurs en haleine et de prendre en compte plus facilement leurs avis et leurs retours. Cette politique donne en outre l’impression que l’arrivée de nouveautés est permanente ou presque.